L’indexation des bourses d’État aura lieu au plus tôt pour l’année académique 2018/2019

Le 3 décembre 2015, le ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, Marc Hansen, avait présenté un accord avec les représentants de l’ACEL, portant sur une adaptation du système des aides financières de l’État pour études supérieures. Le paquet retenu prévoit des augmentations substantielles allant jusqu’à une hausse de 26,7 % de la bourse sociale et de 22,5 % de la bourse de mobilité.
Ces mesures visent à renforcer les éléments de la sélectivité sociale dans le système des aides financières actuel et à alléger les difficultés éprouvées par les étudiants pour financer leur logement dans les villes universitaires étrangères.

Au cours des dernières semaines, lors de l’élaboration de l’avant-projet de loi portant modification de la loi du 24 juillet 2014 le ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, Marc Hansen, a rencontré à plusieurs reprises les représentants du syndicat OGBL pour analyser les adaptations projetées.

En guise de conclusion, il a été retenu d’introduire une indexation des différentes bourses d’études à partir du mois d’août 2017 et de les lier à l’évolution de la cote d’application de l’échelle mobile des salaires.
Une fois le système mis en place, les montants des bourses seront adaptés proportionnellement avec effet pour l’année académique qui suivra celle pendant laquelle la cote d’application de l’échelle mobile des salaires a évolué d’une ou de plusieurs tranches.
Le cas échéant, une première adaptation pourrait donc avoir lieu au plus tôt pour l’année académique 2018/2019.

Communiqué