Zone euro: l’inflation en mai confirmée à 1,4%

L’inflation en zone euro a ralenti en mai pour s’établir à 1,4%, a indiqué vendredi l’Office européen des statistiques, Eurostat, confirmant une première estimation.

En avril, les prix à la consommation dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique avaient atteint 1,9%, s’approchant de l’objectif de la Banque centrale européenne (BCE).

Une inflation légèrement inférieure à 2,0% sur un an est considérée par la BCE comme un signe de bonne santé de l’économie, car elle correspond selon elle à la définition de la stabilité des prix.

Huit pays membres ont enregistré un taux d’inflation supérieur ou égal à 2,0% en mai, l’accélération étant particulièrement forte en Estonie (3,5%), en Lituanie (3,2%) et au Royaume-Uni (2,9%).

L’Allemagne, première économie européenne, a enregistré une inflation en ligne avec la moyenne de la zone euro (1,4%). En France, la hausse était moindre (0,9%). L’inflation sous-jacente (hors énergie, produits alimentaires, boissons alcoolisées et tabac, qui exclut par conséquent les produits particulièrement volatils) a été confirmée à 0,9%, en net recul (1,2% en avril). Dans l’UE, l’inflation s’est établie à 1,6% en mai 2017, contre 2,0% en avril.