«Il y a assez d’argent»

Une réforme des traités européens serait indispensable pour débloquer les fonds nécessaires à l’investissement dans la transition écologique. Pour le président de l’OGBL, André Roeltgen, la question de la transition écologique est intrinsèquement liée à celles de la transition technologique et de la justice sociale. Les objectifs de l’accord de Paris doivent être atteints et
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.