WKF, JKA et JO: ce qu’en dit Nagura Toshihisa

Entretien: Alexeji Nickels

imagesNagura Toshihisa est membre de la «Japan Karate Association» et secrétaire général de la fédération mondiale de karaté. De nationalité japonaise son engagement principal consiste à rendre le karaté olympique en 2020. Il nous a expliqué les chances.
Quelles sont vos fonctions au sein la WKF ?
Après que je sois devenu secrétaire général, l’IOC a permis à la ville hôte des Jeux de proposer une ou plusieurs disciplines sportives à intégrer dans le programme. 
Ainsi la WKF et la JKA ont décidé de s’unir afin de proposer le karaté pour les Jeux à Tokyo.
En tant que Japonais, il m’est évidemment plus facile pour négocier avec le comité d’organisation des jeux olympiques de Tokyo.
Quelles sont les chances ?
A mon avis le karaté (kata et kumité) a de bonnes chances pour être intégré. Nous sommes prêts pour les Jeux olympiques. Par ailleurs il ne faut pas oublier qu’il y a encore d’autres disciplines sportives qui font la course, le softball, le skateboard, le baseball et même l’escalade sportive.
Je reste néanmoins optimiste, je suis confiant que notre sport soit accepté mais en même temps la fédération internationale doit continuer son effort. 
Nous devons continuer notre travail de transparence. Tout scandale de dopage ou de corruption doit être évité, il faut d’autant plus rendre le karaté populaire en simplifiant les règles et en formant de bons arbitres. 
Quelles sont les valeurs principales du karaté ?
Lorsqu’une personne me questionne à propos du karaté, elle ne me demande jamais d’expliquer les règles, mais d’éclaircir la philosophie ou le concept de notre discipline. 
Notre sport est basé sur le respect, il faut toujours honorer son adversaire, même si j’ai perdu ou si j’ai gagné, le combat m’a servi d’apprendre.
Nous nous combattons, mais nous ne le faisons pas dans une mentalité de guerre mais plutôt dans celle de la paix. Sois un dur combattant et un bon perdant !