Wimbledon: Gilles Muller se hisse en quarts de finale en dominant Rafael Nadal!

Pour la première fois de sa carrière, Gilles Muller s’est qualifié pour les quarts de finale de Wimbledon, en dominant en 5 manches, Rafael Nadal.

Ce lundi après-midi le luxembourgeois Gilles Muller a écarté le numéro 2 mondial, l’espagnol Rafael Nadal, à Wimbledon. Vainqueur des deux premiers tournois de sa carrière cette saison, Muller (26emondial)  a profité de son atout principal: le service-volée. Avant de s’offrir le majorquin, « Mulles » avait notamment écarté Marton Fucsovics, Lukas Rosol et Aljaz Bedene lors de ses trois premiers tours.

Au prochain tour le luxembourgeois affrontera le numéro 6 mondial, Marin Cilic.

AFP  écrit à ce  sujet:

L’Espagnol Rafael Nadal a été éliminé en huitièmes de finale de Wimbledon en chutant lundi contre le serveur-volleyeur luxembourgeois Gilles Muller, 26e mondial, qui s’est imposé 6-3, 6-4, 3-6, 4-6, 15-13 à l’issue d’un combat épique. Le décuple lauréat de Roland-Garros, titré à Londres en 2008 et 2010, ne parviendra pas à reprendre la place de N.1 mondial à Andy Murray à l’issue du tournoi. Le Britannique est hors de portée de l’Espagnol après sa victoire, obtenue plus tôt devant le Français Benoît Paire (7-6 (7/1), 6-4, 6-4). Seul le Serbe Novak Djokovic, opposé au Français Adrian Mannarino en huitièmes de finale, peut encore détrôner Murray à condition de remporter le tournoi. Forfait en raison d’une blessure à un poignet l’an passé, Nadal n’a plus atteint les quarts de finale dans le « temple du tennis » depuis sa dernière finale en 2011. Mais il semblait en capacité de mettre fin à la disette après trois premiers matches facilement négociés. Contre le Russe Karen Khachanov au tour précédent, le Majorquin de 31 ans avait égalé son record de sets remportés consécutivement: 28 en comptant son parcours écrasant à Roland-Garros. Il avait par ailleurs remporté quatre de ses cinq précédents duels avec le Luxembourgeois Muller. Mais sa seule victoire contre l’Espagnol, le joueur du Grand-Duché l’avait obtenue à Wimbledon (2005, 2e tour). A 34 ans, cet attaquant pur, comme on n’en fait plus, réalise la meilleure saison de sa carrière, marquée par deux premiers titres ATP remportés à Sydney en tout début de saison et à s’Hertogenbosch lors de la préparation sur herbe. Grâce à son service et des volées bien négociées, Muller n’a pas été breaké pendant deux sets et a revanche fait craquer deux fois le Majorquin sur son service pour s’adjuger les deux premières manches. Nadal a réagi et su recoller à deux sets partout grâce à sa combativité légendaire. Le N.2 mondial a écarté deux balles de match, grâce à un ace et un service gagnant, à 5-4 dans la manche décisive. Il en a sauvé deux autres à 10-9. Mais au bout de 4h47 de jeu, Muller a fait céder Nadal sur sa cinquième balle de match. Il affrontera le Croate Marin Cilic (6e) qui a surclassé plus tôt l’Espagnol Roberto Bautista 6-2, 6-2, 6-2.