Voyageuse des cultures / Laurence Lochu, directrice de l’Institut français du Luxembourg

Le sourire qu’elle affiche est plus naturellement dessiné que diplomatiquement feint. Ils pétillent, les yeux qui scrutent l’interlocuteur, avec toute l’attention de quelqu’un qui a soif d’écoute, et qui a pour mission de faire couler de source les valeurs de la culture française, dont elle est porte-drapeau. Pour Laurence Lochu, la culture ne connaît pas
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.