Une justice indépendante / La Cour suprême kényane invalide l’élection présidentielle

Maurice Magar / Le 1er septembre 2017 va certainement entrer dans l’histoire du continent africain. Pour la première fois, une Cour suprême de justice invalide le résultat d’une élection présidentielle et ordonne un nouveau scrutin qui doit se dérouler dans les 60 jours qui suivent sa décision. Ce qui, d’après la plupart des observateurs, témoigne
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.