Touristes coupés du monde dans les Alpes suisses: retour à la normale prévu dans la journée

Les 13.000 touristes coupés du monde depuis deux jours dans la station alpine suisse de Zermatt en raison des fortes précipitations neigeuses devraient pouvoir quitter la commune dans la journée s’ils le souhaitent, a indiqué mercredi la commune.

« La ligne de chemin de fer Zermatt – Täsch va réouvrir », a annoncé la station, située dans le canton du Valais (sud-ouest), sur son site internet. Les autorités ont d’abord annoncé qu’un premier train devait partir en fin de matinée, mais quelques instants plus tard elles ont annoncé que ce train était annulé suite à la découverte d’importantes quantités de neige dans une galerie ferroviaire.

Le « vol de reconnaissance » effectué dans la matinée au-dessus de la ligne ferroviaire n’avait en effet pas permis de voir ces amoncellements de neige dans la galerie, a expliqué à l’AFP un responsable de la station, Christian Zioerjen. « On espère pouvoir ouvrir la voie dans l’après-midi », a-t-il dit. Mardi, quelques vacanciers avaient pu quitter Zermatt grâce à un pont aérien (hélicoptères) mis en place dans l’après-midi par les autorités. Selon un photographe de l’AFP présent dans la région, les voies de chemin de fer entre Täsch, petit village situé à 6 km de Zermatt, et Viège ne sont elles pas encore dégagées, avec de nombreuses coulées de neige et de boue.

A certains endroits, un mètre de neige est encore présent. Toutefois, « des bus de remplacement fonctionnent » entre Täsch et Viège, selon les autorités de Zermatt. La station dispose au total de 13.400 lits touristiques, dont 7.200 dans les hôtels et 6.200 dans des appartements.

La population de la commune s’élève elle à environ 5.500 habitants. Ces derniers jours, des coulées de boues, des chutes de pierre et le risque d’avalanche ont provoqué la fermeture de plusieurs routes dans le canton du Valais. Les alertes sur les avalanches sont toutefois désormais levées, selon Meteo Suisse.