Torture, traumas et retour au pays / Justice européenne

Peut-on renvoyer une personne en état de stress post-traumatique dans le pays où elle a été jadis torturée alors qu’il n’existe actuellement aucune structure d’accueil appropriée et pas de psychiatre pour la soigner? Dans l’affirmative peut-on alors parler de traitement inhumain indigne de l’UE? Cette question, la Cour suprême britannique vient de la poser aux
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.