Tirs croisés / En quittant le Kosovo, l’armée change d’horizon

Jérôme Quiqueret / Le 14 octobre, le retour des derniers soldats opérant au Kosovo, sous l’égide de l’OTAN, marquera la fin d’une époque. D’abord, il mettra un terme à une présence luxembourgeoise de dix-sept ans dans l’ex-Yougoslavie et à une mission qui a, selon les termes de la secrétaire d’Etat en charge des armées, Francine
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.