Thomas Pesquet: l’abstention ne passera pas par lui

L’astronaute Thomas Pesquet s’est organisé pour pouvoir voter à l’élection présidentielle: il a établi une procuration avant son départ pour la Station spatiale internationale (ISS) car il ne sera pas encore rentré au moment du scrutin Arrivé le 20 novembre à bord de l’ISS pour une mission de six mois, le Normand devrait revenir sur Terre au plus tôt fin mai.

« Thomas va voter par procuration », a confirmé Jules Grandsire, responsable de la communication des astronautes européens, interrogé par l’AFP. « Il avait dit avant le départ qu’il ferait son devoir de citoyen, que même de là-haut on pouvait participer. » Fin août, Thomas Pesquet avait indiqué à la presse qu’il comptait établir une procuration dans les semaines suivantes. « C’est important », avait expliqué l’astronaute. « Je pense qu’on a la chance d’avoir la possibilité de donner notre opinion (…). Il ne faut pas s’en priver. »

Le premier tour de l’élection présidentielle est fixé au 23 avril et le second au 7 mai.

afp