Il s’est lancé, sans filet, à la fête du 1er mai en partageant la scène avec le violoncelliste André Mergenthaler, excusez du peu. Ed Webster a présenté son premier recueil d’aphorismes et de poèmes d’amour qu’il publie en anglais, accompagnés de photos. Attention, avec cet auteur, il convient d’être précis car tout a une signification. Ici, c’est la tête qui s’exprime pour diffuser le ressenti. « Le livre est une réflexion autour de l’absurde à tous les niveaux » analyse l’auteur, avec pour fil rouge Albert Camus, le maître à penser.

L’anglais s’est imposé, par amour de jeunesse pour cette langue qui a de plus l’avantage d’éloigner l’artiste de son quotidien, rythmé par la vie politique luxembourgeoise.

Ed Webster, comme Editor et Webmaster de la plateforme Artichocs, – une entreprise qui s’est donné pour objectif de promouvoir toutes sortes d’expressions artistiques (événements, productions, plateforme internet…) et dont ce recueil est la première réalisation concrète. Le nom d’artiste est venu comme un ami imaginaire, un double bienveillant qui lui permet de s’échapper dans le monde de la pensée.

La démarche a commencé par les photos : d’abord pour fixer des instantanés du quotidien, l’inimité qui l’entoure. Puis, en choisissant le cadrage et la mise en scène, pour basculer dans quelque-chose de plus onirique et de plus philosophique.

C’est pourtant l’écriture qui s’impose depuis toujours comme mode d’expression dans la vie de cet ancien journaliste. Il ne restait plus qu’à réunir les deux.

IMG_2979Après « The Last Kiss », Ed Webster publiera, à la fin du mois « TheTaming Shroud ». «Shroud» comme un linge ou un linceul qui cache autant qu’il dévoile, qui apprivoise la réalité pour mieux s’en échapper.

Toujours des poèmes et des aphorismes, mais encore plus ciselés, jusqu’à sculpter les mots pour que les poèmes deviennent forme. L’œuvre sera présentée – avec le 27 mai à Bettembourg, à l’Atelier Paradiso, une ancienne fabrique de bonbons reconvertie en espace de création.

Laurence Harf

The Last Kiss et TheTaming Shroud (170 pages) sont publiés chez Artichocs et seront en vente dans toutes les bonnes librairies ou sur www.artichocs.lu.