Tesla chute à Wall Street suite à des départs de dirigeants

Tesla chutait vendredi dans les premiers échanges à Wall Street, en raison des départs de deux dirigeants tombant au moment où le constructeur de véhicules électriques est sous pression pour honorer des objectifs de production élevés.

Vers 14H00 GMT, le titre perdait 6,64% à 262,75 dollars, après avoir décroché de près de 10% quelques minutes plus tôt. Dave Morton, le chef comptable, a remis sa démission un mois seulement après son embauche, expliquant ne pas supporter la forte médiatisation autour du groupe. Gabrielle Toledano, la directrice des ressources humaines, a également quitté le groupe, a-t-elle indiqué elle-même à l’agence Bloomberg News.

Contacté par l’AFP, Tesla n’a pas répondu dans l’immédiat. Le bref séjour de M. Morton dans le groupe a été marqué par une série d’événements déclenchés par un tweet du charismatique PDG Elon Musk le 7 août –le lendemain de son arrivée– évoquant un possible retrait de la cote et assurant qu’il avait le financement pour réaliser cette opération.

Ces déclarations ont engendré une tempête autour du groupe, le gendarme de la Bourse, la SEC, ouvrant une enquête pour déterminer si M. Musk disposait bien des fonds pour cette opération. Des révélations sur des rencontres et des discussions avec des dirigeants du fonds souverain d’Arabie saoudite (PIF) n’avaient pas réussi à apaiser les doutes de la communauté financière, ce qui avait contraint M. Musk à annoncer le 24 août qu’il renonçait à son projet. Des investisseurs et des financiers ayant parié sur l’effondrement du titre Tesla ont déposé plainte, accusant Elon Musk de manipulation de cours, tandis que l’enquête de la SEC est en cours. Les départs de M. Morton et de Mme Toledano s’ajoutent à ceux au premier trimestre d’Eric Branderiz, le prédécesseur de M. Morton, et de Susan Repo, la trésorière du groupe.