«Surcycler» en 3D

Certains polymères ne sont que peu recyclés. Une équipe de l’Université du Luxembourg lutte contre le gaspillage grâce à l’impression en 3D. Claude Wolf s’intéresse depuis plusieurs années déjà à la question du «surcyclage». C’est l’impression en 3D qui a permis à cet enseignant d’ingénierie mécanique de l’Université du Luxembourg d’explorer la voie de ce
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.