Suède: un homme condamné pour le vol spectaculaire des joyaux de la couronne

Un homme de 22 ans a été condamné à quatre ans et demi de prison par un tribunal suédois vendredi, pour avoir volé en juillet des bijoux anciens appartenant à la famille royale dans une cathédrale, avant de s’enfuir en bateau.

Johan Nicklas Bäckström, 22 ans, a été reconnu coupable du vol de deux couronnes en or et d’un orbe (un globe surmonté d’une croix) provenant des ornements funéraires de Charles IX, qui a régné sur la Suède et la Finlande de 1604 à 1611, et de son épouse la reine Christine.

Le montant du butin est estimé à 65 millions de couronnes (6,3 millions d’euros).

Au cours de son procès, M. Bäckström a reconnu les faits, après la découverte de son ADN sur les joyaux. Il a également été condamné pour tentative de vol de trois autres objets « d’une valeur totale de 26,5 millions de couronnes » -des faits qu’il ne reconnaît pas, précise le tribunal dans son verdict, dont l’AFP a obtenu une copie. Le 31 juillet 2018, deux voleurs s’étaient introduits en plein jour dans la cathédrale de Strängnäs, à une centaine de kilomètres à l’ouest de la capitale Stockholm, pour faire main basse sur ces joyaux datant du XVIIe, avant de s’enfuir en bateau.

Les joyaux de la couronne suédoise ont été retrouvés début février dans une poubelle près de Stockholm. L’une des couronnes a été endommagée, précise la cour dans son verdict. Deux autres hommes ont également été arrêtés, soupçonnés d’être impliqués dans l’affaire. Une enquête est en cours. M. Bäckström comparaissait seul devant un tribunal depuis fin janvier pour le vol.

La cathédrale de Strängnäs est connue pour abriter les dépouilles de Charles IX et de ses deux épouses, la princesse Marie et la reine Christine. En 2013, des insignes royaux de Jean III, qui a régné sur la Suède pendant une partie du XVIe siècle, avait été dérobés à la cathédrale de Västerås avant d’être retrouvés quelques jours plus tard dans un sac poubelle abandonné sur le bord d’une route de campagne.