Stage de la fille du porte-parole de Poutine: une « pratique normale »

June 19, 2017, Elizaveta Peskova

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a qualifié mardi de « pratique normale » le stage qu’effectue actuellement sa fille au Parlement européen, affirmant qu’il n’avait « rien à voir » avec sa fonction.

« Il s’agit ici d’une étudiante normale et d’une pratique normale. Cela n’a rien à voir avec ma fonction professionnelle ou mon travail », a déclaré à la presse Dmitri Peskov.

Elizaveta Peskova, la fille de ce porte-parole de longue date et conseiller influent du président russe Vladimir Poutine, effectue son stage au Parlement européen sous la direction d’Aymeric Chauprade, ex-conseiller pour les affaires internationales de Marine Le Pen. M. Chauprade a affirmé lundi à l’AFP qu’Elizaveta Peskova avait commencé son stage en novembre 2018 et qu’il allait se poursuivre jusqu’à fin avril, lorsque se termine son activité parlementaire.

Rémunérée 1.000 euros par mois, comme tous les autres stagiaires qu’a eus M. Chauprade, Elizaveta, étudiante en droit en France, « n’a accès qu’à des données publiques » et « n’a pas accès aux débats à huis clos », a-t-il affirmé, en référence notamment aux travaux de la délégation UE/Russie à laquelle il appartient. Une porte-parole du Parlement européen, Marjory van den Broeke, a confirmé par email à l’AFP que « les assistants et les stagiaires des eurodéputés n’avaient pas accès à des documents confidentiels ».

L’UE redoute des interférences, en particulier de la part de la Russie, lors des élections européennes fin mai.