Le spectre des frontières mouvantes / Entre Kosovo et Serbie

Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin Depuis l’automne, les tensions se multiplient entre Belgrade et Pristina. Le dialogue est au point mort et les tensions ne cessent de monter. Pourtant, Aleksandar Vucic et Hashim Thaçi maintiendraient des contacts discrets, avec un objectif: imposer au final des échanges de territoires, comme unique garantie d’une paix «définitive». Le
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.