Solidarité

On a, en France, inventé l’expression «délit de solidarité». Ça sonne absurde, n’est-ce pas, c’est pourtant vrai. Absurde car le mot «solidarité» est un mot très beau. Non seulement sur le plan mélodique. Et puis, l’étymologie nous dit qu’il est «solide». C’est l’adjectif qui en est le tronc qui le souligne. La solidarité est une solidité. Solidité morale, éthique.
La base latine «solidus» le dit. Il y a filiation directe vers le français. Le voyage du mot est bien entendu plus long. Et à l’origine, comme si souvent, on trouve l’indo-européen. «Soluo». Qui signifie «entier». Celui qui est solidaire est non seulement solide, mais également entier. Le grec «holos» qui en est l’étape intermédiaire le corrobore.
Cette racine a également donné l’adjectif «salus» en latin, et nous voilà dans le salut et la santé. De délit nulle trace.
Parfois, souvent, la solidarité passe par le portefeuille. Quelques sous, distribués au bon endroit, sont un baume bienvenu pour ceux qui souffrent. Et comme les mots sont magiques, il se fait que «solidus» qui a généré le mot «solidarité» est aussi à l’origine du mot «sou».

Jean Portante

PARTAGER
Article précédentQuatorze juillet
Article suivantNouveau jouet