Sécurité et investissement / Vu des marchEs

Les fournisseurs de produits et de services de sécurité physique ou informatique contribuent à protéger l’intégrité, la santé et la sécurité des personnes, des entreprises et des Etats. Tandis que les innovations constantes liées à la technologie mobile et au commerce électronique supposent des mises à niveau continues en termes de cybersécurité, l’urbanisation exige de nouveaux investissements visant à assurer la protection des infrastructures et le bien-être des citadins. En outre, le durcissement des réglementations en la matière entraîne une augmentation des dépenses de services sécuritaires tels que les tests alimentaires et les équipements de contrôle. Les sociétés de sécurité opèrent dans de multiples domaines. Que l’on parle de produits de sécurité physique, de services ou de sécurité informatique, la palette d’opportunités est très diversifiée.

Trois millions de personnes migrent chaque semaine vers les zones urbaines. Pour qu’elles puissent être perçues comme des lieux où il fait bon vivre et travailler, les villes doivent faire de la sécurité une priorité – avec, pour conséquence, une augmentation des dépenses liées aux infrastructures et à la sécurité individuelle.

Les sociétés spécialisées proposant des solutions de sécurité innovantes telles que des verrous électromagnétiques ou des systèmes étendus de sécurité résidentielle pourraient voir leurs bénéfices progresser de plus de 10% par an au cours des cinq prochaines années.

Profitant de l’augmentation de la demande liée à une urbanisation croissante et au sentiment que les mesures mises en œuvre par les pouvoirs publics sont insuffisantes, les sociétés actives dans les services de sécurité ont le vent en poupe.

De même, les entreprises proposant des solutions innovantes visant à assurer la qualité de produits quotidiens essentiels, telles que les sociétés actives dans la sécurité et les tests alimentaires, présentent un fort potentiel de croissance.

Portées par l’amélioration du niveau de vie dans les pays en développement et la multiplication des normes de qualité internationales, les sociétés privées travaillent à la conception d’outils et de techniques permettant une détection plus rapide et plus efficace des contaminations tout au long de la chaîne alimentaire.

D’ici à 2020, le nombre d’appareils connectés à Internet aura doublé, passant de 25 milliards d’objets en 2015 à 50 milliards. Or, plus le nombre d’appareils connectés est important, plus les risques de violation des données s’accroissent. Par ailleurs, le nombre de cyberattaques détectées augmente régulièrement, si bien qu’on en dénombre jusqu’à 118.000 par jour à l’heure actuelle.

Les nouvelles technologies utilisées dans la conception de produits de sécurité informatique, comme la biométrie, les systèmes de surveillance et les paiements électroniques sécurisés, vont contribuer à combattre la cybercriminalité et le terrorisme par le biais d’analyses à grande échelle, capables de détecter les anomalies et d’émettre des mises en garde précoces contre les menaces.

Alexandre Mouthon,

Pictet Asset Management