Rythme de respiration

Guy Yelda, ambassadeur de France / Le jeudi est synonyme, pour moi, à la fois de jour du repos des écoliers de ma jeunesse et de celui de l’éveil, car cette journée était consacrée à l’éveil artistique, et notamment au théâtre lors des «matinées classiques» de la Comédie Française où nous allions découvrir avec joie les grands auteurs classiques et modernes.

Ce jour a toujours été associé dans mon esprit à un rythme de «respiration», d’ouverture sur le monde et nous attendions avec impatience ce jour des spectacles et des visites aux musées.

Depuis quatre ans, à Luxembourg, j’attends avec la même curiosité le moment de parution de l’hebdomadaire Le Jeudi qui m’aère l’esprit de la même façon, et qui traite aussi bien de sujets de société, que d’économie, ou de géopolitique, avec cette liberté de ton et cette ouverture d’esprit qui me sont chères, dans les valeurs qui sont celles de l’humanisme français.

Le Jeudi est en outre souvent partenaire de nos actions culturelles avec l’IPW et contribue au rayonnement d’une certaine idée de la culture.

La franchise et le style de l’éditorial, comme les commentaires de ses journalistes sur l’actualité et leurs enquêtes méticuleuses ou interviews de personnalités, font honneur à la presse!

Enfin, le rôle du Jeudien tant que défenseur de la francophonie est également remarquable.

Bon anniversaire au Jeudi donc, et souhaitons à ce bel hebdomadaire encore de nombreuses années de joie et de prospérité!