Russie: Un véhicule blindé bolchévique au Palais d’Hiver pour le centenaire de la Révolution

Un véhicule blindé de 1919 portant le slogan bolchévique « Mort au capital » a été installé mardi au coeur du Palais d’Hiver de Saint-Pétersbourg, ancienne résidence des tsars russes abritant aujourd’hui le musée de l’Ermitage, pour une exposition sur la Révolution d’octobre.

Avec ses deux fusils mitrailleurs, la voiture, d’où les révolutionnaires pouvaient tirer, sera exposée jusqu’au 4 février dans l’une des salles du palais tsariste, pris d’assaut le 7 novembre 1917 (25 octobre du calendrier julien en vigueur en 1917).

Fabriquée en 1919 par des ouvriers de l’usine Poutilov de l’ancienne capitale impériale, à partir d’une voiture anglaise de marque « Austin », elle a été entièrement restaurée, jusqu’à l’inscription « Mort au capital » écrite en lettres rouges par les Bolchéviks sur son aile gauche.

En avril 1917, peu après la Révolution de février, Lénine avait prononcé sur une voiture blindée similaire un discours resté fameux et appelant le peuple russe à mener la « révolution socialiste. » Ces véhicules blindées, dont l’épaisseur de l’armure est de 7,5 mm, ont également participé à la guerre civile ayant opposé l’Armée rouge à l’Armée blanche, composés de Russes restés fidèles au tsar Nicolas II.

La Russie commémore cette année le centenaire de la révolution du 1917 qui a reversé le tsarisme et mené à l’apparition de l’URSS. Alors que l’anniversaire de la Révolution était célébré en grande pompe à l’ère soviétique, avec un immense défilé militaire sur la Place Rouge le 7 novembre, le programme du centenaire se contente très modestement d’expositions et de colloques entre spécialistes.