Résistance / Justice europeenne

Dominique Seytre / Le 11 novembre, Malgorzata Gersdorf, n’assistera pas aux cérémonies officielles commémorant les 100 ans de l’indépendance de la Pologne. Elle n’y est pas invitée. Signe de tension entre la présidente de la Cour suprême et le gouvernement polonais, qui ne la reconnaît pas. Une présidente toutefois plus tenace que jamais. Le 19
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.