Reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël mettrait fin à l’effort de paix de Trump

Un haut conseiller du président palestinien Mahmoud Abbas, Nabil Chaath, a prévenu mardi Donald Trump que toute reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël signifierait la fin de l’effort mené par l’administration américaine pour relancer l’entreprise de paix.

« Nous n’accepterons plus la médiation de l’Amérique, nous n’accepterons plus la médiation de M. Trump. Ce sera la fin du rôle joué par les Américains dans ce processus », a dit M. Chaath à des journalistes. Une décision est toujours attendue de la part du président américain sur un transfert de l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem et une possible reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël.