Les raisins de la colère / Le casse-tête de la promotion des vins luxembourgeois

Maurice Magar / Le constat est simple. Les vins de la Moselle luxembourgeoise se vendent mal. Tant sur le marché domestique qu’à l’étranger. Et pourtant, la qualité est au rendez-vous. Il suffit de jeter un coup d’œil sur le nombre de médailles glanées lors de concours prestigieux ces dernières années. Mais les chiffres sont têtus:
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.