Profession reporter / Zoom sur la rentrée littéraire (2)

Corina Ciocârlie / Parmi les thèmes récurrents d’une rentrée littéraire placée sous le signe de la tourmente et du doute, on retrouve le rapport ambigu qu’entretiennent les images avec le réel et l’histoire, la guerre et la violence, l’obscénité et la mort. Dans Ne m’appelle pas Capitaine, Lyonel Trouillot met en scène un face-à-face tendu
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.