Un problème d’alimentation électrique au Kosovo affecte des horloges dans toute l’Europe

Le réseau électrique européen interconnecté pâtit depuis la mi-janvier d’un problème d’alimentation au Kosovo qui affecte la distribution du courant dans 25 pays, a indiqué mercredi l’ENTSO-E, l’organisme bruxellois qui fédère les gestionnaires de réseaux en Europe.

Cette sous-alimentation d’une durée inhabituelle entraîne des retards sur les horloges d’appareils reliés au réseau électrique, comme par exemple les fours à micro-ondes ou les radios-réveils, comme cela a été constaté depuis quelques jours dans plusieurs pays, dont la Belgique.

Concrètement, la fréquence électrique de 50 Hertz (Hz), qui permet au réseau interconnecté de fonctionner correctement n’est actuellement plus respectée, la moyenne enregistrée depuis la mi-janvier étant de 49,996 Hz, selon l’ENTSO-E (European Network of Transmission System Operators for Electricity).

« Les petites déviations de fréquence ça arrive tout le temps, sauf que là ça s’est éternisé depuis la mi-janvier parce qu’il y a ce problème de déséquilibre au Kosovo », a expliqué à l’AFP Claire Camus, une des porte-parole de cet organisme, pointant du doigt « un problème politique » entre la Serbie et le Kosovo.

D’après une source proche du dossier, le litige concernerait l’alimentation en électricité d’une des enclaves serbes du Kosovo. Joint par l’AFP à Belgrade, un responsable du ministère serbe de l’Energie a qualifié le litige d' »absurde ».

Egalement sollicitée, l’agence gouvernementale kosovare chargée du réseau électrique a promis de s’exprimer sur le sujet. Vingt-cinq des 36 pays européens partenaires au sein de l’ENTSO-E sont associés dans ce réseau interconnecté de lignes à haute tension fonctionnant de manière synchrone, a souligné Claire Camus. « Il n’y a pas de risque en terme de sécurité d’approvisionnement, mais la qualité de la fréquence pâtit de ce problème d’alimentation », a encore dit la porte-parole.

Les horloges des appareils électriques qui n’auraient pas été modifiées depuis la mi-janvier affichent actuellement un retard proche de six minutes, toujours d’après l’ENTSO-E.

La liste des opérateurs membres de l’organisme européen est consultable sur ce lien https://www.entsoe.eu/about-entso-e/inside-entso-e/member-companies/Pages/default.aspx