Prisonnier d’une obsession / Théâtre du Centaure: «George Dandin» de Molière

Josée Zeimes / Une comédie «grinçante», mise en scène par Anne Simon, dans une vision actualisée et pertinente malgré quelques élucubrations déroutantes. Se référer à une délicieuse comédie, c’est souvent citer Molière; or, les comédies de Molière ne s’inscrivent pas toutes dans le genre exclusivement comique. Avec Le Misanthrope, Tartuffe ou George Dandin, le comique
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.