Le pouvoir, un jeu de masques /Théâtre du Centaure: «Mesure pour mesure» de William Shakespeare

Josée Zeimes / La mise en scène très réussie de Myriam Muller mène au cœur du drame shakespearien. Mesure pour mesure (Measure for Measure, 1604) a longtemps suscité des controverses quant à sa classification et à sa portée et, par conséquent, a été une pièce peu jouée. Souvent qualifiée de tragi-comédie ou classée parmi les
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.