Politique/Boule de cristal

Maurice Magar / Les sondages ne sont certes que des instantanés, mais le dernier «Politmonitor» réalisé par TNS Ilres à la demande du Wort et de RTL, montre clairement une chose: la coalition n’a pas seulement réussi à freiner sa chute, mais à reprendre du poil de la bête. C’est notamment le cas des Verts et des socialistes. Seuls les libéraux stagnent pour l’instant. 54% des plus de 1.000 sondés font ainsi confiance au gouvernement, il s’agit d’une hausse de 21 points par rapport à juin 2015, lorsque le gouvernement affichait son taux de confiance le plus bas à la suite du référendum. Dans le paysage des partis, 60% des Luxembourgeois accordent leur confiance au CSV qui a en revanche perdu 2 points par rapport à décembre 2017. 56% ont confiance en les Verts. Ces derniers devancent ainsi leurs partenaires de coalition. En effet, le LSAP affiche 52% et le DP seulement 47%. Mais les deux formations connaissent une hausse.

Cela veut-il dire qu’une future coalition entre Déi Gréng et le CSV prend de l’épaisseur? Ou bien que l’action du gouvernement est davantagereconnu par les sondés? En tout cas, ce sondage montre que l’on est désormais loin d’un CSV qui domine ses adversaires politiques. Mais il s’agit de rester prudent et de voir comment les Luxembourgeois vont répondre à la fameuse «Sonndesfro» qui pose la question: «Si vous alliez voter aujourd’hui à qui donneriez-vous vos voix?» Confirmeront-ils la tendance de la coalition? Toujours est-il que la coalition doit se réjouir du résultat.