Plus de Francos, moins de folies

Face à la cacophonie, Esch reprend la main. Pas de Francofolies du Luxembourg en 2019. Mais retour en mai 2020 Alain Ducat /Un ramdam dont les acteurs, culturels, institutionnels et les producteurs économiques, se seraient bien passés. Les Francofolies du Luxembourg, portées par la ville d’Esch-sur-Alzette et KDTS, une société de promotion artistique franco-luxembourgeoise, c’est
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.