Pierre Gramegna: « Les résultats du premier trimestre 2018 sont encourageants »

Conformément aux règles européennes SEC 2010, les recettes au niveau de l’Administration centrale affichent une progression de +6,4% par rapport au 1er trimestre 2017 et s’établissent ainsi à 4.324,6 millions d’euros.
Au niveau des dépenses de l’Administration centrale, on observe qu’elles ont augmenté de +8,5% par rapport à la même période en 2017.

Cette évolution s’explique par les dépenses d’investissements élevées, qui ont augmenté de 11,7% en comparaison avec le premier trimestre 2017, dans l’intérêt d’une croissance durable et qualitative.

Le solde de l’Administration centrale suivant le SEC 2010 s’établit par conséquent au premier trimestre 2018 à -174 millions d’euros, ce qui correspond à un niveau qui se situe dans la fourchette des soldes observés au courant du premier trimestre des exercices budgétaires 2014 à 2017.
Les recettes ont atteint 25,4% du budget, alors que les dépenses correspondent à 24,3%.

Pierre Gramegna, ministre des Finances, commente: « S’il est trop tôt pour tirer des conclusions définitives quant à l’évolution précise des finances publiques au cours de l’année 2018, les résultats du premier trimestre sont encourageants et laissent anticiper un déficit nettement inférieur à celui prévu dans le budget voté. »

Communiqué