Pas trop peur du vide /Les salariés du pays ont bien conscience de la numérisation galopante.

Mais, dans l’ensemble, la crainte de perdre son emploi est assez peu répandue. Alain Ducat/ Electronique, communications, machines commandées par ordinateur, liberté de décision ou contraintes physiques: les travailleurs ne ressentent pas les avancées technologiques comme une menace directe. Le ministère de l’Economie, la Chambre de commerce, la Chambre des métiers et Luxinnovation ont présenté,
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.