«Oa oa oâh», rait le cerf en rut / Imiter le brame, c’est du sérieux

Michel Petit /aire pour le plaisir. Et pour perpétuer une culture ancestrale. Voilà qui mérite bien une compétition internationale, au parc animalier de Sainte-Croix (Moselle). Sous le cagnard, fin mai, dans la clairière, un cri profond. Guttural, disgracieux. Un raire. A en distraire la harde qui paît au loin. Mais les biches ne dressent pas
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.