Luxembourg/Le nombre de séjours par personne et par an est passé de 2 à 3 en 20 ans

Le montant alloué aux voyages de loisirs a triplé depuis 1998, passant de 320 millions à plus d’un milliard d’euros. Les raisons sont multiples.

Parmi elles, il y a la croissance de la population, l’augmentation de la part des voyageurs et du nombre de séjours, le recours  plus  important  à  l’avion  et  à  l’hôtel  et  enfin,  l’inflation.
Le  nombre  de  séjours  par personne et par an est passé de 2 à 3 en 20 ans.
La France reste la destination la plus fréquente.  Malgré  un  léger  recul  au  fil  des  années,  la  voiture  est  utilisée  aujourd’hui  dans  un voyage  sur  deux (52%). Suit l’avion (37%), le train et le bus (10%).

Les habitudes des voyageurs évoluent

De plus en plus de réservations sont effectuées directement auprès des prestataires : celles – ci concernent aujourd’hui 61% des voyages contre 38% à l’époque.
Les agences de voyages n’organisent plus que 16% des voyages (il y a 20 ans, c’était le double).  L’hôtel reste le mode préféré des résidents, passant de 49 à 55% en 20 ans.

Les voyageurs d’affaires dépensent 317 € par nuitée
Ce  montant  équivaut  au double  de  la  moyenne  européenne.
Dans  aucun  autre  pays,  les  résidents  ne dépensent plus pour une nuitée. Une raison est probablement que les voyageurs d’affaires luxembourgeois partent  plus  souvent hors Europe.  Depuis plus de dix ans, un voyage d’affaires coûte en moyenne 1043 euros.

Cette enquête sur le tourisme d’affaires et de loisirs a commencé début janvier 2018.Les questions de cette enquête portent sur les voyages effectués par les résidents au cours du dernier trimestre. Cette année, l’enquête tourisme fête ses 20 ans.