Le navire St Marseille et battant pavillon luxembourgeois, victime d’un acte de piraterie maritime

Le 27 février, le navire St Marseille du groupe ST Management SAS et battant pavillon luxembourgeois a été attaqué par cinq pirates armés dans la rade de Cotonou dans le golfe de Guinée. Deux gardes de nationalité béninoise ont été blessés par balles lors de la prise de contrôle par les pirates.

Parmi les membres de l’équipage ne figurent pas de ressortissants luxembourgeois. Sans aucune cargaison à bord, les pirates ont fini par prendre la fuite.

Communiqué