Murgia-le-réveilleur-d’âmes, au Kinneksbond

Annie Gaspard / Le divin existe, le jeune comédien belge l’a rencontré dans la périphérie des laissés pour compte. Grande leçon de vie… David, un prénom qui va comme une flèche à l’arc de ce jeune comédien belge de 29 ans qui monte et qui bouscule les choses en place comme on retourne la terre
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.