Les mots voyageurs /Colis

Jean Portante / Voilà des semaines que j’attends un colis postal avec des livres. Pour patienter, je suis allé fouiner dans l’histoire du mot «colis». Qui est synonyme de «paquet». Mais qui n’a étymologiquement parlant rien à voir avec lui.

Ce qui est drôle, c’est que tous deux disent plutôt ce qu’il y a autour que ce qu’il y a dedans. L’emballage quoi.

Cela dit, on est loin de penser que le «colis» pourrait donner un… torticolis, mais on se trompe, car, justement, le mot «colis» descend directement de l’italien «colli» qui est le pluriel de «collo» et qui signifie «cou».

Où est le lien entre le cou et le colis? Elémentaire, chers amis, quand le mot «colis» est apparu, en 1723, il désignait une charge que l’on portait sur le cou.

Le mot «colis» a donc été généré par métonymie, la manière de porter étant devenue la chose. Soit dit en passant qu’avant de dire «cou», on disait «col».

Ce dernier n’a d’ailleurs pas disparu, puisque la chemise continue d’avoir son col.

Et n’oublions pas la barbare «décollation», qui se pratique encore de nos jours.