La mort verte / Les alternatives écologiques pour les funérailles font encore défaut

Maurice Magar / A l’étranger, les rites funéraires se réinventent. Lentement certes. Ils prennent une tournure plus écologique. L’enterrement classique et l’incinération restent toutefois, de loin, les pratiques les plus répandues. C’est d’autant plus vrai au Luxembourg où ces deux modes sont les seuls permis par la loi. S’y ajoute que l’enterrement doit s’effectuer dans
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.