Mort de France Gall: réactions politiques 

Voici de premières réactions politiques dimanche à la mort de la chanteuse France Gall: – Edouard Philippe, Premier ministre: « Tristesse à l’annonce de la mort de France Gall.

Elle disait avec une voix que j’aimais la vie, l’amour, la beauté, la volonté de rester debout face à l’adversité » (Twitter)

– Nicolas Sarkozy, ex-président de la République: « C’est tout autant l’artiste merveilleuse et talentueuse que la personnalité engagée, passionnée, entière que j’aimais chez France Gall. Ses mots et ses mélodies resteront à jamais dans nos coeurs. Pensées pour les siens ». (Twitter)

– Gérard Larcher, président LR du Sénat: « Elle incarne une génération. Des souvenirs du lycéen: +Poupée de cire poupée de son+. Et puis un moment assez étonnant qui est cette rencontre avec Michel Berger et +La groupie du pianiste+. Donc, tout ça, ça nous marque et ça reste une référence transgénérationnelle » (au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI)

– François de Rugy, président LREM de l’Assemblée nationale: « De poupée de cire, poupée de son à résiste, sa voix continuera de résonner… Triste de voir une grande artiste nous quitter. Toutes mes condoléances à ses proches. » (Twitter)

– Manuel Valls, ancien Premier ministre, député: « Quelle tristesse d’apprendre la mort de France Gall. Après Johnny une autre voix qui nous accompagne depuis toujours s’en va… Nous continuerons à fredonner ses chansons » (Twitter)

– Christophe Castaner, délégué général de LREM et secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement: « Ils ont de la chance les anges, ils viennent d’être rejoints par une étoile. S’ils pouvaient lui dire « quelques mots d’amour » de ma part ce serait chouette. Au revoir #FranceGall » (Twitter)

– Marine Le Pen, présidente du FN: « France Gall, c’était l’insouciance rêveuse et la délicatesse mises en chanson. Elle rejoint Michel Berger qu’elle a tant aimé.

MLP » (Twitter) – Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes: « +De mon village capitale Où l’air chaud peut être glacial Où des millions de gens se connaissent si mal Je t’envoie comme d’un papillon à une étoile… Quelques mots d’amour+ Adieu sublime #FranceGall » (Twitter)

– Pierre Laurent, président du PCF, sénateur: « France Gall s’éteint, la chanson populaire perd une nouvelle voix, la solidarité avec l’Afrique, qui était son combat, aussi. Elle rejoint Michel Berger avec qui elle avait si souvent enchanté nos coeurs. Nous garderons d’elle tant de si belles mélodies. » (Twitter)

– Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, ancienne ministre PS : « +Résiste, Prouve que tu existes, Refuse ce monde égoïste, Suis ton coeur qui insiste, Viens, Bats toi, signe et persiste, Pour tous ceux qui ont peur, Pour les milliers de coeurs qui ont droit au bonheur+. Au revoir chère et douce #FranceGall » (Twitter)

– Martine Aubry, maire de Lille, ancienne secrétaire nationale du PS: « +Elle a Ce je n’sais quoi Que d’autres n’ont pas+ France Gall nous manquera. » (Twitter)

– Valérie Pécresse, présidente LR de la région Ile-de-France: « +Résiste Prouve que tu existes, cherche ton bonheur partout va, refuse ce monde égoïste…+#FranceGall est dans nos coeurs » (Twitter)

– Xavier Bertrand, président LR de la région Hauts-de-France: « +Juste deux ou trois mots d’amour+ Hommage à celle que la France a tant aimée, à cette voix unique qui a marqué la chanson française. #FranceGall » (Twitter)

– Clémentine Autain, députée La France Insoumise: « Très émue par la mort de France Gall dont les chansons m’ont accompagnée, comme tant d’entre nous, depuis mon enfance… Un refrain : cherche le bonheur partout, va, refuse ce monde égoïste… » (Twitter)