Le Mékong et son chapelet de barrages / Une catastrophe humaine et environnementale

Michel Petit / Un fleuve mythique. Somptueux. Et, à l’image du Nil, un cours d’eau nourricier. Un bassin qui abrite peut-être 80 millions d’habitants. Un chef-d’œuvre aussi de biodiversité, au deuxième rang mondial, à cet égard, derrière l’Amazone. Le Mékong prend sa source au pied des montagnes tibétaines. Puis il s’étire sur 4.200 km pour
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.