«Les marchés deviennent plus nerveux» /Entretien avec Guy Wagner, Banque de Luxembourg Investments

Propos recueillis par Marc Fassone / Les clients ne sont pas encore prêts à revoir leurs attentes à la baisse. Mais ils ne prennent pas forcément les risques là où il le faudrait. Comment voyez-vous l’évolution des marchés dans les mois qui viennent? Guy Wagner: Les marchés deviennent plus nerveux. Le scénario qui semble les
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.