15 étudiants luxembourgeois en 2e année de médecine en Communauté française de Belgique

Marc Hansen, ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, et Rudy Demotte, ministre-président de la Communauté française de Belgique, ont signé le 17 juillet 2017 à Bruxelles un accord particulier relatif à la coopération universitaire en formation médicale entre le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg et le gouvernement de la Communauté française de Belgique. Cet accord est devenu nécessaire suite au décret du 7 novembre 2013 selon lequel il n’était plus possible pour les étudiants en médecine ayant réussi leur première année à l’Université du Luxembourg d’avoir accès à la deuxième année d’études en médecine dans les universités francophones belges.

L’accord garantit qu’une autorisation d’accès en deuxième année d’études en Communauté française sera accordée annuellement à un maximum de quinze étudiants luxembourgeois ayant réussi leur première année d’études en médecine à l’Université du Luxembourg.

De même, l’accord particulier prévoit que les institutions hospitalières du Grand-Duché de Luxembourg contribueront à la formation médicale dispensée par les universités de la Communauté française de Belgique, en accueillant dans leurs structures des étudiants en médecine de premier et second cycle et en voie de spécialisation, provenant de ces universités.

Les discussions menées durant les deux dernières années ont mis en évidence la volonté du gouvernement luxembourgeois de trouver des solutions qui facilitent l’accès des étudiants luxembourgeois aux études en médecine en Belgique. Le ministre Marc Hansen a salué cet accord comme élément très important de la coopération universitaire belgo-luxembourgeoise en matière d’études en médecine. L’accord entrera pleinement en vigueur après sa ratification par le Parlement de la Communauté française de Belgique.

Communiqué