L’UEFA se saisit du cas d’un joueur ukrainien non éligible en qualifications de l’Euro

L’UEFA s’est saisie mercredi du cas d’un joueur brésilien naturalisé ukrainien, Junior Moraes, aligné pour les matches de qualifications pour l’Euro-2020 contre le Luxembourg et le Portugal, et soupçonné de ne pas être éligible.

Junior Moraes est né à Santos au Brésil et évolue depuis cette saison au Shakhtar Donetsk. La Fifa autorise un joueur à changer de nationalité, entre autres s’il a « vécu sur le territoire de la fédération en question au moins cinq années consécutives après ses 18 ans ».

Or, selon la presse portugaise, il n’a pas rempli ce critère, car il a joué en Chine en 2017. Le milieu de terrain naturalisé ukrainien a été appelé pour la première fois en sélection en mars. Il est entré en jeu contre le Portugal (0-0 à Lisbonne) et a été titularisé à Luxembourg (victoire 2-1 de l’Ukraine), pour les deux premiers matches de qualifications de l’Euro-2020.

Les fédérations portugaise et luxembourgeoise ont déposé un recours, qui sera étudié par l’organe disciplinaire de l’UEFA à une date qui n’est pas encore connue.

L’Ukraine risque de perdre les quatre points remportés avec Junior Moraes. Et de perdre donc la tête du groupe B des éliminatoires, tandis que le Luxembourg (2e actuellement) et le Portugal (3e actuellement) remonteraient au classement.

Les deux premiers sont qualifiés directement.