L’OPL enregistre, joue, tourne et fait danser / Une saison 2017/18 riche dans la diversité

Avec Gustavo Gimeno à la baguette, l’Orchestre philharmonique du Luxembourg (OPL) entame une nouvelle jeunesse, entre opéras, danse, Richard Wagner et Giuseppe Verdi, en mode européen. L’OPL est depuis toujours le grand orchestre du pays, avec ses hauts et ses bas, ses virages et ses lignes droites. Depuis 2015, après deux saisons passées sous la
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.