Une logique de concurrence / La parole aux Européens

Maurice Magar / Julien Gannard est français. L’engagement politique est pour lui une évidence et il se dit de gauche. Du coup, depuis qu’il est arrivé au Luxembourg, en 2007, il décide aussi d’y voter. D’abord lors des européennes et ensuite, lorsqu’il remplit la condition de résidence de cinq ans, lors des communales. «Je pense
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.