L’état de droit en question / La Pologne et la Hongrie dans le viseur de la Commission

La Commission est en conflit ouvert avec la Pologne et la Hongrie concernant l’état de droit. Malgré des discussions, il n’y a pour l’instant aucun progrès concret. Si l’UE critique souvent la situation de l’état de droit dans les pays tiers, elle a plus de mal à la gérer en son sein. Depuis plusieurs mois,
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.