Le terroriste présumé de Paris a séjourné au Foyer Don Bosco à Luxembourg

Photo: archives Editpress

Le terroriste présumé qui avait attaqué un commissariat de presse armé d’un hachoir de boucher une d’une ceinture d’explosif factice, le 7 janvier 2016, à Paris a bien résidé au Luxembourg en octobre 2013.

Le parquet de Luxembourg confirme que le 12 octobre 2013, une personne du nom de Mohamed Salah a été inscrite sur la liste de présence du Foyer d’accueil Don Bosco au Limpertsberg. Avec prudence, le communiqué de la justice fait le lien avec l’homme abattu par les policiers à Paris « qui s’est fait connaître entre autres comme Mohammed Salah (avec deux « m ») ». En Allemagne, son dernier lieu de résidence, les autorités policières ont relevé au moins sept identités et cinq nationalités différentes déclarées par ce même individu.

L’homme enregistré au Foyer Bon Bosco devait avoir un premier rendez-vous avec les services de l’immigration le 14, puis le 23 octobre. Il ne s’y est jamais rendu. Le 17 octobre 2015, un note du Foyer indique que Mohamed Salah a quitté les lieux.

Le parquet avait déjà communiqué que les empreintes digitales de Mohamed Salah/Tarek Belgacem avaient été relevé le 16 octobre 2013 dans un affaire de vol de sac à mains. Aucune charge n’avait été retenue contre lui et il avait été laissé en liberté. Comme il ne pouvait présenter aucun document d’identité valable, il avait été soumis à un contrôle impliquant des empreintes digitales et un échantillon d’ADN. C’est alors qu’il a été inscrit dans la base de données transfrontalière.

LH

Lire aussi: Tarek Belgacem était bien fiché au Luxembourg… pour vol de sac à main

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE