Le mystère s’épaissit autour de la famille albanaise en cours d’expulsion

Dans un communiqué publié par le comité d’élèves du Lycée de Garçons à Esch-sur-Alzette, celui-ci fait appel à la solidarité pour deux élèves, d’origine albanaise, obligés de retourner dans leur pays natal.

Le comité d’élèves du lycée se voit scandalisé par le retour forcé ordonné par l’administration, en rappelant que cette situation serait en opposition avec les droits de l’homme et demande la révision de la décision administrative.

Arrivés, il y a cinq ans au Luxembourg, la famille Laze d’origine albanaise risquait d’être persécutée par la mafia. Les parents qui ont travaillé comme avocats dans leur pays natal ont été menacés de mort et autour de leur résidence ont été même placées des charges explosives peut-on lire dans le communiqué.

Afin de ne pas vivre aux frais de l’Etat luxembourgeois, le père de famille a même refusé de faire une demande d’asile. Travaillant en Albanie, il a fait la navette entre le Grand-Duché et l’Albanie pour assurer le financement de son séjour au Luxembourg.

C’est en effet le 6 juin 2017 que le père a été retrouvé mort en Albanie, la piste criminelle est en ce moment privilégiée.

Jean Asselborn réagit

Le ministre des affaires étrangères, Jean Asselborn, a précisé ce midi qu’il ne pouvait pas donner des détails concernant le dossier Laze. Il a cependant ajouté que le tribunal administratif ainsi que la cour d’appel ont débouté la famille d’origine albanaise de leur demande de révision de la décision du retour forcé. Le ministre tient cependant à ajouter que la version des faits exposée par le comité d’élèves du Lycée de Garçons à Esch-sur-Alzette ne serait pas la même que celle donnée par la famille Laze à l’institution administrative en charge de la protection internationale.  Jean Asselborn aurait cependant ordonné à la direction de l’immigration de recontacter la famille albanaise afin de résoudre les divergences, or celle-ci semble être disparue.

Lire aussi: https://jeudi.lu/deux-eleves-albanais-risquent-detre-renvoyes-en-toute-insecurite/

Alexeji Nickels

1 commentaire

Comments are closed.