Le « lait de soja » n’est pas du lait pour la justice européenne

Des produits alimentaires purement végétaux comme le « lait de soja » ou le tofu ne peuvent pas être désignés par des appellations telles que « lait » ou « fromage », celles-ci étant réservées aux produits d’origine animale, a estimé mercredi la justice européenne.

« Aux fins de la commercialisation et de la publicité, la réglementation (de l’UE) réserve en principe la dénomination +lait+ au seul lait d’origine animale », a relevé dans son arrêt la Cour de justice de l’UE (CJUE), dont le siège est à Luxembourg. Cela vaut également pour les denrées étiquetées « crème », « chantilly », « fromage » et « yoghourt », qui doivent être des produits dérivés du véritable lait, selon la CJUE. La Cour a en outre souligné que le soja et le tofu ne faisaient pas partie des exceptions tolérées par la réglementation européenne, qui comprennent en revanche des produits comme la « crème de riz » (qui sert à lier les sauces), une série de produits « traditionnels » comme la « crème de marrons », ou des liqueurs comme la crème de cassis.

afp

Lire aussi: Belgique: les parents d’un bébé nourri au « lait » végétal responsables de sa mort