Le cinéma russe se met en place sur les grands écrans du cinéma Utopolis Kirchberg

Le cinéma russe se met en place sur les grands écrans du cinéma Utopolis Kirchberg. Les compatriotes russes au Luxembourg auront, dès la première le 23 avril à 19h30, la possibilité de voir toutes les nouveautés du cinéma russe dans les salles du Luxembourg.

Le film russe «Wake Me up» du réalisateur français, Guillaume Protsenko, marquera ainsi le début du projet «Kinoru.de» au Grand-Duché.

Le projet «Kinoru.de» en Europe

Le projet «Kinoru.de» a été lancé en 2015 par le groupe RusMedia, basé à Berlin, axé sur la population russophone d’Europe.

Des publications périodiques sur les nouveautés du cinéma russe sont affichées sous RusMedia, détenteur de chaînes de radio et de télévision et d’une grande agence de publicité et de marketing.

L’objectif principal du projet «Kinoru.de», selon le directeur du groupe, Dmitry Feldman, est de fournir aux téléspectateurs russes en Europe, la possibilité de regarder des films en russe et de se renseigner sur toutes les premières attendues de l’industrie cinématographique russe.

Depuis le début du projet, environ 90 cinémas à travers l’Europe participent au projet, notamment en Allemagne, en France, en Belgique, en Autriche, en Suisse, en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, en Hongrie, en Slovaquie, à Chypre. Et, aujourd’hui  le Luxembourg joint le groupe.

TW